Archives Martellus
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Archives Martellus

Forum lié au Martellus, Syndicat de T.E.M. la firme.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Majot CHIMALLI - Journal 4

Aller en bas 
AuteurMessage
Liubei
Grand Ordonnateur Archiviste
Grand Ordonnateur Archiviste


Messages : 4033
Date d'inscription : 19/04/2010

Majot CHIMALLI - Journal 4 Empty
MessageSujet: Majot CHIMALLI - Journal 4   Majot CHIMALLI - Journal 4 Icon_minitimeJeu 6 Mar - 22:34

Battlesuit Pacificator 49 Journal de Bord 4

12:52 pm Second bilan.

Un des deux filtres à air fonctionne, l’autre doit être bouché par de la peau cuite ou autre chose, de toute façon je ne dois plus compter sur lui.
Le second problème vital est l’alimentation en énergie des accumulateurs internes.
Sans électricité pas de recyclage d’air, ni de fabrication d’eau ni de soins médicaux et aucun déplacement de la Battlesuit.
Les plaques photovoltaïques viennent d’être elles aussi dégagées et font ce qu’elles peuvent pour emmagasiner de l'énergie.
Il ne me reste plus qu’à……………


2:31 pm bilan suite et fin.


Je me suis évanoui secoué de spasmes et viens de reprendre conscience.
C'est sans doute le bruit des aspirateurs qui essaient d’évacuer le vomi répandu dans mon masque respiratoire qui m'a tiré de ma collante torpeur.
Un coup d’œil tremblotant et voilé-comme celui d'une personne âgée- à l’écran de contrôle, me montre une réserve énergétique à 20%.
L’armure revit aussi, il me suffit d’attendre dans ses entrailles qu’elle se recharge.
Je suis loin d’être frais : ma fiche de santé défilant sans interruption devant mon visage n’arrête pas de le confirmer.
Pendant que les aspirateurs évacuent les restes de souillures dans mon masque, j’enclenche au premier échelon le système de soins NBC.

Les forces adverses ne nous nous ont pas fait de cadeau à mes frères et moi. Notre avance fut stoppée brutalement.
Les senseurs extérieurs relèvent des doses massives de radioactivité, des pollutions bactériologiques ainsi que chimiques, la totale !


Mon armure baigne dans une soupe telle que l’enfer en comparaison doit être une jamboree.
J’ai souvenir d'une mission dans les glaces. Un de nos instructeurs nous avait décrit comment des navires étaient détruits par les compressions phénoménales qu’exerçait la banquise sur leurs coques. J’espère de toutes mes tripes que la Battlesuit ne se mettra pas à fondre, comme un rat de laboratoire plongé dans un bain d’acide.
Le programme minimal de survie NBC commence.

Je sens les perfusions entrer dans mes bras et jambes avec un craquement ténu.

Il faut évacuer la radioactivité à l'aide de plasma spécial : les particules qui y sont contenues draineront les saloperies.
J’encaisse sévèrement le traitement, mes dents s’entrechoquent de plus en plus fort. Comment supporter une telle douleur physique ?
Serrer les poings, hurler lèvres ouvertes et mâchoires serrées comme un étau d’acier.
Hurler en crachant du sang…………….

_________________
Majot CHIMALLI - Journal 4 126420
Revenir en haut Aller en bas
Liubei
Grand Ordonnateur Archiviste
Grand Ordonnateur Archiviste


Messages : 4033
Date d'inscription : 19/04/2010

Majot CHIMALLI - Journal 4 Empty
MessageSujet: Re: Majot CHIMALLI - Journal 4   Majot CHIMALLI - Journal 4 Icon_minitimeDim 10 Aoû - 23:41

12:52 pm Second bilan.

Un des deux filtres à air fonctionne, l’autre doit être bouché par de la peau cuite ou autre chose, de toute façon je ne dois plus compter sur lui.
Le second problème vital est l’alimentation en énergie des accumulateurs internes.
Sans électricité pas de recyclage d’air, ni de fabrication d’eau ni de soins médicaux et aucun déplacement de la Battlesuit.
Les plaques photovoltaïques viennent d’être elles aussi dégagées et font ce qu’elles peuvent pour emmagasiner de l'énergie.
Il ne me reste plus qu’à……………


2:31 pm bilan suite et fin.


Je me suis évanoui secoué de spasmes et viens de reprendre conscience.
C'est sans doute le bruit des aspirateurs qui essaient d’évacuer le vomi répandu dans mon masque respiratoire qui m'a tiré de ma collante torpeur.
Un coup d’œil tremblotant et voilé-comme celui d'une personne âgée- à l’écran de contrôle, me montre une réserve énergétique à 20%.
L’armure revit aussi, il me suffit d’attendre dans ses entrailles qu’elle se recharge.
Je suis loin d’être frais : ma fiche de santé défilant sans interruption devant mon visage n’arrête pas de le confirmer.
Pendant que les aspirateurs évacuent les restes de souillures dans mon masque, j’enclenche au premier échelon le système de soins NBC.

Les forces adverses ne nous nous ont pas fait de cadeau à mes frères et moi. Notre avance fut stoppée brutalement.
Les senseurs extérieurs relèvent des doses massives de radioactivité, des pollutions bactériologiques ainsi que chimiques, la totale !

Mon armure baigne dans une soupe telle que l’enfer en comparaison doit être une jamboree.
J’ai souvenir d'une mission dans les glaces. Un de nos instructeurs nous avait décrit comment des navires étaient détruits par les compressions phénoménales qu’exerçait la banquise sur leurs coques. J’espère de toutes mes tripes que la Battlesuit ne se mettra pas à fondre, comme un rat de laboratoire plongé dans un bain d’acide.
Le programme minimal de survie NBC commence.

Je sens les perfusions entrer dans mes bras et jambes avec un craquement ténu.

Il faut évacuer la radioactivité à l'aide de plasma spécial : les particules qui y sont contenues draineront les saloperies.
J’encaisse sévèrement le traitement, mes dents s’entrechoquent de plus en plus fort. Comment supporter une telle douleur physique ?
Serrer les poings, hurler lèvres ouvertes et mâchoires serrées comme un étau d’acier.
Hurler en crachant du sang…………….

_________________
Majot CHIMALLI - Journal 4 126420
Revenir en haut Aller en bas
 
Majot CHIMALLI - Journal 4
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archives Martellus :: La Rouge :: Bestiaire-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser