Archives Martellus
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Archives Martellus

Forum lié au Martellus, Syndicat de T.E.M. la firme.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Majot CHIMALLI - Journal 5

Aller en bas 
AuteurMessage
Liubei
Grand Ordonnateur Archiviste
Grand Ordonnateur Archiviste


Messages : 4033
Date d'inscription : 19/04/2010

Majot CHIMALLI - Journal 5 Empty
MessageSujet: Majot CHIMALLI - Journal 5   Majot CHIMALLI - Journal 5 Icon_minitimeJeu 6 Mar - 22:36

Battlesuit Pacificator 49 Journal de Bord 5

5:24 pm Appels radio.


Trois heures de tourments qui m’ont littéralement écartelé vivant....

...

Des heures insoutenables de soins hautement chimiques...
Le programme NBC, satisfait, s’est automatiquement éteint, les perfusions sont retournées dans leurs logements respectifs, les tuyaux buccaux ont fait de même.
J’ai la sensation de flotter, je me sens juste très mal.
39 degrés ! L’information vient de s’afficher sur mon écran, ma fiche de santé étant mise à jour en temps réel, j’ai de la fièvre ou alors la Battlesuit a certains joints qui commencent eux aussi à lâcher !

J’active le mode vocal et commence à appeler mon unité.
Ma voix rauque et cassée me donne un frisson puis me rappelle amèrement mon intubation pendant toute la phase du programme NBC.
Je tousse et une douleur brûlante me râpe la gorge aussi sèchement que du ciment sur une toile émeri.
Pendant une demi-heure j’appelle avec précision, en respectant les délais d’attente, mais rien.
Rien à part ce grésillement angoissant de fin du monde, le même bruit lourd qui stagne après une attaque nucléaire massive.

Un son sourd et résiduel.

Je me rassure avec conviction. Une telle radioactivité extérieure ne doit laisser aucune chance aux ondes de passer correctement. Les escouades de récupération me retrouveront. J’en suis certain.
Je regarde ce que voit la caméra : il fait sombre, juste quelques traînées orange foncé qui s’effilochent dans le ciel, éthérées, en altitude.

Une nausée atroce m’assaille de nouveau. J’essaye de chasser avec difficulté, une vision de viscères putréfiées. De toute façon, mieux vaut essayer de récupérer des forces.
Je mets en route le programme de sécurité Mother : l’armure contrôlera comme une mère attentive ma respiration et mon rythme cardiaque, je peux lui faire confiance.
J’éteins l’écran plasma et sens que je glisse dans un sommeil noir et épais semblable à l'eau turbide oubliée d’une piscine où flottent des choses innommables et abandonnées, comme mon armure et moi.

_________________
Majot CHIMALLI - Journal 5 126420
Revenir en haut Aller en bas
Liubei
Grand Ordonnateur Archiviste
Grand Ordonnateur Archiviste


Messages : 4033
Date d'inscription : 19/04/2010

Majot CHIMALLI - Journal 5 Empty
MessageSujet: Re: Majot CHIMALLI - Journal 5   Majot CHIMALLI - Journal 5 Icon_minitimeDim 10 Aoû - 23:42

5:24 pm Appels radio.


Trois heures de tourments qui m’ont littéralement écartelé vivant....

...

Des heures insoutenables de soins hautement chimiques...
Le programme NBC, satisfait, s’est automatiquement éteint, les perfusions sont retournées dans leurs logements respectifs, les tuyaux buccaux ont fait de même.
J’ai la sensation de flotter, je me sens juste très mal.
39 degrés ! L’information vient de s’afficher sur mon écran, ma fiche de santé étant mise à jour en temps réel, j’ai de la fièvre ou alors la Battlesuit a certains joints qui commencent eux aussi à lâcher !

J’active le mode vocal et commence à appeler mon unité.
Ma voix rauque et cassée me donne un frisson puis me rappelle amèrement mon intubation pendant toute la phase du programme NBC.
Je tousse et une douleur brûlante me râpe la gorge aussi sèchement que du ciment sur une toile émeri.
Pendant une demi-heure j’appelle avec précision, en respectant les délais d’attente, mais rien.
Rien à part ce grésillement angoissant de fin du monde, le même bruit lourd qui stagne après une attaque nucléaire massive.

Un son sourd et résiduel.

Je me rassure avec conviction. Une telle radioactivité extérieure ne doit laisser aucune chance aux ondes de passer correctement. Les escouades de récupération me retrouveront. J’en suis certain.
Je regarde ce que voit la caméra : il fait sombre, juste quelques traînées orange foncé qui s’effilochent dans le ciel, éthérées, en altitude.

Une nausée atroce m’assaille de nouveau. J’essaye de chasser avec difficulté, une vision de viscères putréfiées. De toute façon, mieux vaut essayer de récupérer des forces.
Je mets en route le programme de sécurité Mother : l’armure contrôlera comme une mère attentive ma respiration et mon rythme cardiaque, je peux lui faire confiance.
J’éteins l’écran plasma et sens que je glisse dans un sommeil noir et épais semblable à l'eau turbide oubliée d’une piscine où flottent des choses innommables et abandonnées, comme mon armure et moi.

_________________
Majot CHIMALLI - Journal 5 126420
Revenir en haut Aller en bas
 
Majot CHIMALLI - Journal 5
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archives Martellus :: La Rouge :: Bestiaire-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser