Archives Martellus
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Archives Martellus

Forum lié au Martellus, Syndicat de T.E.M. la firme.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Majot CHIMALLI - Journal 7

Aller en bas 
AuteurMessage
Liubei
Grand Ordonnateur Archiviste
Grand Ordonnateur Archiviste


Messages : 4033
Date d'inscription : 19/04/2010

Majot CHIMALLI - Journal 7 Empty
MessageSujet: Majot CHIMALLI - Journal 7   Majot CHIMALLI - Journal 7 Icon_minitimeJeu 6 Mar - 22:40

Battlesuit Pacificator 49 Journal de Bord 7

8:14 am Gueule de fer.


Je vois mon visage flotter doucement, auréolé d’une atmosphère bleutée et je pense un moment que je suis passé à mon tour derrière la grande barrière de métal.
La douleur dans ma poitrine me ramène sans aucun égard à la surface du sol ravagé, sur lequel ma Battlesuit et moi-même reposons.

Fin du rêve, ce que je vois est juste le reflet de mon visage sur le plastique de l’écran plasma.
Un sale reflet : le genre de tête blafarde qui vous ferait tourner de l’œil un soir d’orage si vous l’aperceviez en train de vous observer par la fenêtre alors que vous êtes dans votre salon, bien au chaud et tranquille.

Je lis les dernières informations que rédige l’I.A. de l’armure.

J’avais consciencieusement détruit le vérin du pied droit de mon armure, vidé un chargeur complet de ma Gatling roto-barrels fixée au bras, 200 balles par seconde, beau résultat en tirant allongé, la seule cible était le bout de la jambe de la Battlesuit. Je suis dorénavant pratiquement amputé. Bel exemple de perte complète du contrôle.

Mon cœur a lui aussi durement encaissé l’injection des dopants combatifs, la courbe montre plusieurs arythmies sinusales.
Je suis toujours fortement commotionné et présente une irradiation légère.

Ce sont les bonnes nouvelles du matin.

Le plus inquiétant, est que je ne trouve nulle trace de mémorisation de la rencontre de cette nuit, aucune mention de la brutale chute de chaleur interne qu’ont détecté les senseurs calorifiques.
Actuellement ma température corporelle est descendue à 38 degrés, celle de l’armure se régule autour des 14 degrés réglementaires, ma fièvre a baissé.
Je remet en route le programme Mother, en prenant soin cette fois de désactiver les injections des doses de combat.

9:00 am Surprise.

J’observe un moment le ciel dégueulasse, tourne la tête à droite pour tomber à nouveau sur le cadavre qui me bouche complètement la vue. il est complètement noir maintenant. Je fais un relevé grâce à la sonde. La nuit a apporté une baisse de 5 degrés par rapport à hier, 35 degrés au sol, bon atterrissage, pensai-je ,les mâchoires serrées.
Je tourne la tête vers la gauche et bloque net mon mouvement.

Je retiens ma respiration et déglutis à plusieurs reprises. Une salive âcre et plombée comme si j’avais léché des plaques de batterie de véhicule brûle ma gorge. J’aperçois très distinctement une forme complexe au sol, environ à sept ou huit mètres de moi.

Des lettres militaires se détachent de la couleur sombre des différents alliages : HBM 5 Corps Alpha

_________________
Majot CHIMALLI - Journal 7 126420
Revenir en haut Aller en bas
Liubei
Grand Ordonnateur Archiviste
Grand Ordonnateur Archiviste


Messages : 4033
Date d'inscription : 19/04/2010

Majot CHIMALLI - Journal 7 Empty
MessageSujet: Re: Majot CHIMALLI - Journal 7   Majot CHIMALLI - Journal 7 Icon_minitimeDim 10 Aoû - 23:43

8:14 am Gueule de fer.


Je vois mon visage flotter doucement, auréolé d’une atmosphère bleutée et je pense un moment que je suis passé à mon tour derrière la grande barrière de métal.
La douleur dans ma poitrine me ramène sans aucun égard à la surface du sol ravagé, sur lequel ma Battlesuit et moi-même reposons.

Fin du rêve, ce que je vois est juste le reflet de mon visage sur le plastique de l’écran plasma.
Un sale reflet : le genre de tête blafarde qui vous ferait tourner de l’œil un soir d’orage si vous l’aperceviez en train de vous observer par la fenêtre alors que vous êtes dans votre salon, bien au chaud et tranquille.

Je lis les dernières informations que rédige l’I.A. de l’armure.

J’avais consciencieusement détruit le vérin du pied droit de mon armure, vidé un chargeur complet de ma Gatling roto-barrels fixée au bras, 200 balles par seconde, beau résultat en tirant allongé, la seule cible était le bout de la jambe de la Battlesuit. Je suis dorénavant pratiquement amputé. Bel exemple de perte complète du contrôle.

Mon cœur a lui aussi durement encaissé l’injection des dopants combatifs, la courbe montre plusieurs arythmies sinusales.
Je suis toujours fortement commotionné et présente une irradiation légère.

Ce sont les bonnes nouvelles du matin.

Le plus inquiétant, est que je ne trouve nulle trace de mémorisation de la rencontre de cette nuit, aucune mention de la brutale chute de chaleur interne qu’ont détecté les senseurs calorifiques.
Actuellement ma température corporelle est descendue à 38 degrés, celle de l’armure se régule autour des 14 degrés réglementaires, ma fièvre a baissé.
Je remet en route le programme Mother, en prenant soin cette fois de désactiver les injections des doses de combat.

9:00 am Surprise.

J’observe un moment le ciel dégueulasse, tourne la tête à droite pour tomber à nouveau sur le cadavre qui me bouche complètement la vue. il est complètement noir maintenant. Je fais un relevé grâce à la sonde. La nuit a apporté une baisse de 5 degrés par rapport à hier, 35 degrés au sol, bon atterrissage, pensai-je ,les mâchoires serrées.
Je tourne la tête vers la gauche et bloque net mon mouvement.

Je retiens ma respiration et déglutis à plusieurs reprises. Une salive âcre et plombée comme si j’avais léché des plaques de batterie de véhicule brûle ma gorge. J’aperçois très distinctement une forme complexe au sol, environ à sept ou huit mètres de moi.

Des lettres militaires se détachent de la couleur sombre des différents alliages : HBM 5 Corps Alpha

_________________
Majot CHIMALLI - Journal 7 126420
Revenir en haut Aller en bas
 
Majot CHIMALLI - Journal 7
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archives Martellus :: La Rouge :: Bestiaire-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser