Archives Martellus
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Archives Martellus

Forum lié au Martellus, Syndicat de T.E.M. la firme.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Dalle du Purgatoire

Aller en bas 
AuteurMessage
Liubei
Grand Ordonnateur Archiviste
Grand Ordonnateur Archiviste


Messages : 4033
Date d'inscription : 19/04/2010

Dalle du Purgatoire Empty
MessageSujet: Dalle du Purgatoire   Dalle du Purgatoire Icon_minitimeJeu 6 Mar - 23:41

Dalle du Purgatoire Archiv15

La Dalle du Purgatoire fait partie d’une vieille tradition.

Les premiers Terraformers (Caste du Pilon, à ce jour dissoute) n’aimaient pas trop laisser les cadavres sur Mars.
Née de vieilles peurs ancestrales ésotériques, une sorte de légende racontait que certaines nuits, les cadavres bougeaient...

Pour éviter tout questionnement philosophique, ces Terraformers (des durs de la première heure) ont préféré expédier les morts dans l’espace, grâce à une sorte de catapulte.
Partant du principe que la gravité est d'environ un tiers par rapport à celle de la Terre, ils ont imaginé un moyen rudimentaire avec une poussée physique simple, d’expédier hors de la planète, les Terraformers décédés.
Après tout, un objet va très loin lancé avec de minimes efforts.

Mais cette catapulte trop puissante démembrait les corps lors de l’éjection, ce qui horrifia une partie de la petite colonie en place.

Le nom «Pilon» de leur Caste vient de là, du fait qu’ils broyaient les corps au décollage par un moyen mécanique, bien que ce résultat ne soit pas souhaité. Ils passaient donc plus de temps à récupérer les morceaux de corps congelés épars qu’être confortés dans la justesse de leur action.

Ces Terraformers n’étaient pas foncièrement mauvais, mais assez superstitieux.
Mars n’engendre pas l’apitoiement, la survie prime, et ce, particulièrement à leur époque. Ils étaient durs dans leur tête, durs dans leur corps, durs dans leur cœur.

La Firme négocia avec la Caste du Pilon pour modifier le système de catapulte et commença aussi avec le temps, à mettre en place les premiers cimetières martiens.

Les accords furent longs car les traditions ont elles aussi la peau dure, comme la Caste du Pilon.

Aujourd'hui, les cadavres ne sont plus envoyés dans l'espace mais enterrés. Toutefois, la tradition est restée, le système de catapulte a été amélioré et La Firme possède sa propre unité de Robots soudeurs.
Les Dalles du Purgatoire sont mises en orbite basse de 48 heures de durée, avant leur retombée. Elles servent à présent d'expiation pour le Terraformeur qui aura failli et il a 50 % de chances d'y rester !

Les Rovers peuvent repérer les corps sans vie de Terraformers perdus, voire oubliés, et les revendre à La Firme pour identification ADN et placement dans les cimetières référencés.

La Dalle du Purgatoire est un triangle de métal équipé de fixations pour attacher un Terraformer avec son Scaphandre.

Une grille permet de reposer le heaume et des sangles tiennent le Terraformer de manière écartelée sur la surface.

Des menottes rondes de 27 cm de diamètre permettent de serrer poignets et chevilles avec le Scaphandre.
Une barre de renfort souple est positionnée morphologiquement le long de la colonne vertébrale et du bassin, pour éviter toute brisure lors du lancement.

Le dessous de la Dalle du Purgatoire est équipé d’un réacteur conventionnel de poussée, avec une sécurité de technologie "reheat" (petit réservoir de kérosène de 2 litres) permettant un boost pour la mise en orbite.

Un bouclier thermique est riveté sur toute la surface et maintenu avec des sangles métalliques, car parfois la Dalle peut revenir avec son occupant (50% de chance).

Grâce à sa forme triangulaire, ses chanfreins et ailettes latérales, la Dalle du Purgatoire plane comme un avion mais avec un fort angle de rentrée pour que le bouclier thermique ne soit pas désintégré en 24 secondes.

Si la Dalle effectue sa rentrée sans dommage, elle se pose par parachute-frein et le Terraformer du Purgatoire est lavé, son nom est rayé des registres.

La Dalle du Purgatoire permet aux Terraformers nuisibles de réfléchir à leur condition microscopique dans l’univers.

Sanglés, soudés, ils respirent l’air de leur Scaphandre et sont face au vide stellaire.
Les petits Scaphandres résistent mal au froid spatial, fournissent peu d’air et ont donc une survie limitée. Il arrive quelquefois que la Dalle du Purgatoire revienne avec un corps sans vie, intégralement congelé.

Sur Mars il y a un dicton, on parle des anges morts : les étoiles filantes très brillantes que l’on voit depuis le sol sont des Dalles du Purgatoire en pleine rentrée qui se carbonisent, les éclairs vifs proviennent de la combustion des alliages et de la biochimie de l’occupant.

Mars doit être la seule planète de système SOL où personne ne fait un vœu en voyant une étoile filante, on dit que ça porte la poisse.

Ce système est pérenne, les Dalles du Purgatoire sont fabriquées en série et fonctionnent plutôt bien sur les masses populaires. Par extrapolation, on peut dire que la Caste du Pilon souhaitait protéger ses proches en enlevant «les choses mauvaises». De nos jours, la Dalle du Purgatoire continue à protéger les populations.
Les jeunes sont éduqués et assimilent très tôt le rituel de soudure.

Au niveau psychologique, les retours sont appréciables, c’est un garde-fou important.

Ce formulaire vulgarisé est mis à la disposition des écoles de formation.

Nothjau Borlskval, Psychiatre exécutif du service DRH et consultant en impacts sociologiques de la population des colonies spatiales.
Ex interne des hôpitaux.
Membre du Storthes Hall.
Chaire au Terraforming Institut. (Palace)

_________________
Dalle du Purgatoire 126420
Revenir en haut Aller en bas
 
Dalle du Purgatoire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archives Martellus :: La Rouge :: Bestiaire-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser