Archives Martellus
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Archives Martellus

Forum lié au Martellus, Syndicat de T.E.M. la firme.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 La porte ocre

Aller en bas 
AuteurMessage
Liubei
Grand Ordonnateur Archiviste
Grand Ordonnateur Archiviste


Messages : 4033
Date d'inscription : 19/04/2010

La porte ocre Empty
MessageSujet: La porte ocre   La porte ocre Icon_minitimeVen 7 Mar - 2:54

Détection d'une onde sonore sortie d'un transducteur électromécanique récupéré par l'ID 29

…………………………..



Fat Eddy :
Salut à toi Xiuhtecuhtli, nous sommes en veine, ton omniscience ne s’est pas évanouie avec le temps, aucun mouvement ne t’échappe hors de tes portes !

Xiuhtecuhtli :
Moi omniscient mon vieil ami ? Ne crois pas ça mon vieil ED, c’est cet endroit tu sais. Je t’épargne ta séquence hexadécimale. Que venez vous faire si tôt en ce lieu, ton protégé et toi ?

Psychobob :
Salut « Xiu’li », on a besoin de faire une pause chez toi ! Mauvais match, quel jour on est ?

Xiuhtecuhtli :
Nous sommes le jour des braves Boby, mais entrez rapidement!
Les corridors sont hantés par de nombreuses choses, beaucoup sont très mauvaises.
Entrez sans perdre un instant de plus, afin de refermer le grand scellement. Je perçois que vous avez été suivis par des errants.

Psychobob :
….. C’est quoi des errants « Xiu’li » ? C’est des glauques ?

Fat Eddy :
Xiuhtecuhtli répondra à tes questions plus tard Boby, pour le moment abritons-nous et respectons son inquiétude, mes jambes ne me portent plus.


…………………………..


Xiuhtecuhtli :
Boby mon enfant, récupère-tu un peu de forces ? Tu peux rester allongé, j’ai nettoyé vos plaies.

Psychobob :
Pourquoi t’as peint ça sur ta tronche « Xiu’li » ? T’as la gueule d’un Kipinien !
Où es ED ?

Xiuhtecuhtli :
ED va bien Boby, il est seulement très âgé. Il est dans une des chambres médicales, là juste à côté de nous. Tu as bien veillé sur lui, nous sommes tous très fiers de toi.
Parlons doucement, l’acier résonne.
Que vous est-il arrivé Boby, pour que vous soyez là, dans un si triste état ?
Veux-tu en parler ?

Psychobob :
On s’est fait baiser « Xiu’li » et Skully est hors jeu, j’ai rien pu faire.
C’était la Cuehzoa, il avait pas une chance de l’éviter.
Sanctuary doit être sous le dôme, je le sens comme il nous l’a appris.

On va pas ressortir d’ici c’est ça ?

Xiuhtecuhtli :
Il y aura l’heure des règlements de comptes et de l’hommage rendu aux guerriers tombés, Boby.
Je crois qu’en dehors de toi, aucun humain ne peut survivre dans les corridors plus de quelques heures.
MMEMO dit que vous avez traversé de nombreuses jonctions, et tenu plusieurs semaines en survie.
Qu’as-tu ressenti dans ces noirs couloirs ? Des odeurs ? Des personnes que tu connaissais ?

Psychobob :
Ils sont mauvais ces tunnels . Je voyais des fois ce que pensait ED, tu vois ?

Xiuhtecuhtli :
C’est la nature de MMEMO, tout le monde subit des affects différents. Tu as compris les pensées d’ED lorsque tu les voyais ?

Psychobob :
Non, j’entrave rien à ce qu’il a dans la tête, je crois qu’il est bien secoué le vieux et puis l’est pas de chez nous .
Je voyais des chiffres aussi…. tout ça flottait.

Xiuhtecuhtli :
Je suis ennuyé de te poser cette question mon enfant : lors de votre séjour dans les corridors, une femme disant être ta mère t’est-elle apparue ?

Psychobob :
Ma mère ? Elle est morte « Xiu’li », sans te manquer de respect tu deviens pas trop vieux toi aussi ?

Xiuhtecuhtli :
MMEMO fait apparaître parfois des personnes disparues, synthétise leur odeur, la tonalité de la voix, les rend réelles, tu peux même sentir leur chaleur.
Tu aurais pu être attaqué de cette façon, nous sommes dans le premier royaume ici, le sien, la manipulation est facile.
Un lieu recherché longtemps par Charles Fort, ainsi que par d’autres, Boby. Nous avons aussi nos quêtes.

Psychobob :
Charles Fort ? Boss de quel Syndicat ?

Xiuhtecuhtli :
Je t’envie Boby, tu enlèves de la gravité à la fonction de cet endroit, je me prête à sourire.
Votre arrivée imprévue ici est peut-être un signe.
Charles Fort était un humain de la planète Terre, Boby, il avait comme toi ses obsessions, à part qu’il aurait tout donné pour te parler.

Psychobob :
Pourquoi il aurait tout donné ?

Xiuhtecuhtli :
C’est une image Boby.
Regardons maintenant l’évolution de tes blessures ! J’ai avec moi d’excellents reconstituants autrefois très dispendieux.
Ne t’inquiète pas, nul besoin de les mixer, ils sont de l’époque saine des premiers temps de notre société minière.
Cette Firme conditionnait bien les ingrédients. Regarde, ici tu as l’antiseptique en canule. Là un double composant unique, tu les solidarises avec ce cliquet.
Inutile de te dire, à toi, que ça risque de piquer et qu'il va falloir serrer les dents, n’est ce pas ?



…………………………..



Fat Eddy :
Hhnnnnnnnnnnnnnn !

…. J’ai dormi ? … Quel jour ? Boby ?

Xiuhtecuhtli :
Mon sage et vieil ami, Boby est dans une des salles, il regarde les consoles.
Il tempête lorsqu’il voit ce que font les ouvriers, signe qu’il va bien non ?
Quant à toi tu as dormi presque trois jours, tu en avais vraiment besoin.
Sans Boby, aucun Dieu n’aurait pu prédire dans quel couloir tu aurais affronté ta Némesis.

Fat Eddy :
..

Xiuhtecuhtli…. .la fusion !

Xiuhtecuhtli :
Tu dois te reposer encore, nous veillons à tour de rôle sur toi.
Nous n’avons plus notre jeunesse.
Nous parlerons de tout cela lorsque tu seras rétabli.
Vous avez traversé l’enfer pour aller sur son œil, ce n’est pas un voyage facile, vous en avez désormais les stigmates.

Fat Eddy :
Hhn!
… Cette fois ce fut la limite.
Sans la rage et la puissance de Boby le voyage était terminé

Xiuhtecuhtli :
Ce n’est pas certain ED, l’Adepte à décelé chez Boby une anomalie estimée intéressante, en dehors de ce que nous savons, rien n’étaye la probable venue d’un nouveau signe.

Fat Eddy :
Je pense désormais que Boby nous tuerait s’il connaissait la raison des douleurs de son enfance.

Xiuhtecuhtli :
Comment lui expliquerais tu ce qu’il est ? Avec quels mots ?
Il ressent notre affection véritable pour lui, ceci n’est pas un calcul, c’est aussi important que le reste.
Repose-toi, tu as toujours du mal à parler, nous sommes à côté.


…………………………..



Psychobob :
C’est quoi ce gros pupitre ?

Xiuhtecuhtli :
Bonne question Boby.
Il date des pères de nos pères, tout y fait penser du moins il est authentique comme ce lieu.
D’après nos études, ce gros pupitre comme tu le nommes devait être utilisé pour le processus de la Fusion.

Psychobob :
Les panneaux sur le mur c’est la grande Fusion ?

Xiuhtecuhtli :
Oui mon enfant, en partie le processus est reproduit ici.
Nous devons être ici au-dessus de l’œil, tu vois ? Dans ce cercle.
Ici ce sont les machineries qui descendent au cœur du noyau.

Psychobob :
Le gros noyau de fer sacré, celui qui va nous libérer !

Xiuhtecuhtli :
Dans la théorie fils, nos connaissances sont limitées.
Le noyau de fer s’il était à nouveau liquide devrait réactiver les machines de surfaces, réaligner Mars.

Psychobob :
Sanctuary dit que la Fusion serait plus forte si les ZDV sombraient avec les ouvriers dans le noyau !

Xiuhtecuhtli :
Sanctuary a acquis des certitudes basées sur la foi, une foi dure et implacable.
Ces ouvriers sont piégés comme nous, les engloutir dans de grandes souffrances ne changerait pas l’alignement.

Psychobob :
Sanctuary dit que oui !

Xiuhtecuhtli :
Je connais les positions de force de Sanctuary, les Dogmes, mais laisse-moi te montrer d’autres voies moins violentes.

Psychobob :
Sanctuary dit que la voie des lâches est pavée de bons sentiments.

Xiuhtecuhtli :
Sanctuary n’a pas hésité sur ton éducation, il a chargé un axe en soudant le moyeu pour que tu ne bascules pas du côté opposé.
Viens avec moi, je vais te montrer sur une autre console les charges explosives des ZDV. Je pense que tu comprendras mieux pourquoi le choix d’une violente destruction irait à l’encontre de notre dessein ?



…………………………..




Fat Eddy :
Ton breuvage est bon, tu as des réserves ici ?

Xiuhtecuhtli :
Beaucoup, bien moins qu’un Kiosque d’après les recherches, mais cet endroit pouvait faire vivre un bon millier de personnes.
Tu veux te lever comme hier ?

Fat Eddy :
Aide moi tant que Boby n’est pas là, mets-moi debout.

Fat Eddy :
Hnn !

Xiuhtecuhtli :
Attends ! je vais tirer la tablette tu vas t’appuyer dessus.


…………………………..

La porte ocre Archiv38

_________________
La porte ocre 126420
Revenir en haut Aller en bas
 
La porte ocre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archives Martellus :: La Rouge :: Bestiaire-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser