Archives Martellus
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Archives Martellus

Forum lié au Martellus, Syndicat de T.E.M. la firme.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 ManiBhairabayan

Aller en bas 
AuteurMessage
Liubei
Grand Ordonnateur Archiviste
Grand Ordonnateur Archiviste


Messages : 4033
Date d'inscription : 19/04/2010

ManiBhairabayan Empty
MessageSujet: ManiBhairabayan   ManiBhairabayan Icon_minitimeVen 7 Mar - 3:55

La pierre de la montagne.

Du moins, les Terraformers l’appellent la pierre de dessous la montagne.

Elle porte l’appellation ManiBhairabayan, la pierre de l’art du combat.
Ce nom semble provenir d’une déformation effectuée par les générations se succédant. Un nom assez éloigné de l’appellation originelle.

L’histoire raconte que dans les temps anciens, une tablette de pierre fut découverte au fond d’un puits d’un petit village, au Népal.

Cette tablette raconte l’histoire d’un grand roi, de créatures et aussi celle des puissances comme Vajrabhairava. Ces personnages font partie de l’histoire contée sur ce minéral noir. De l’obsidienne qui ne semble pas originaire de notre pays.

Elle fut préservée du monde par une unité de Dob-dob vivant sous la montagne.
d’après les récits un monastère fut bâti, dans le ventre de la montagne afin de soustraire aux regards ce récit.

Les paysans des villages faisait des rotations pour assurer leur subsistance aux Dob-dob vivant sous la montagne.
Offrandes, dévotions et aliments étaient déposés chaque jour devant l’étroit boyau s’enfonçant dans la roche.

Les Dob-dob en retour, défendaient les villages mais avec les siècles, une légende prit corps et personne ne tenta de chercher querelle ou d’envahir un village mêlé aux Dob-dob du souterrain. Les guerres pour Kirtipur perturbaient encore la région.
Sur les chemins on pouvait toujours voir des urnes placées dans des renfoncements, contenant des nez et lèvres coupés.
Les tensions étaient toujours là. Tout le monde avait en mémoire le dasa.

On prêtait aux Dob-dob de surnaturels pouvoirs provenant de la tablette noire.
L’histoire gravée dans l’obsidienne permettait d’acquérir des dons et des techniques de combats digne des Dieux.

Dans le cours de l’année 1840
, dans le début de dawa chuwa, un groupe d’homme s’installa au village Gelungik. Un groupe d’hommes anglais portant des écussons « Starmo », un nom ayant comme emblème une sphère noire et un autre rond comme la lune au centre. Les étrangers furent appelés les
"kirtongba poutra Ula".

Il y avait des dessinateurs, des archéologues mais aussi des mercenaires possédant des armes étonnantes.
Nous mangions notre maigre Daal Bhat mais pas les étrangers n'en mangeaient pas.
Ils distribuaient aux hommes et aux enfants des denrées bleues, grandes comme une petite bague.
Les enfants et les hommes cessaient d’être craintifs et agressifs et souhaitaient aider les purush.

En à peine 5 jours, les Dob-dob furent massacrés bien que la rumeur dise que quelques survivants furent mis aux fers dans des sortes de camions très lourds.

Le ventre de la montagne fut fouillé et tous les trésors furent remontés à la surface.
Il y avait des idoles, des colonnes, presque tout le temple en lui-même fut découpé et extrait de la montagne.

Des mercenaires portaient un grand coffre en sortant du boyau rocheux lorsqu’un grand homme à la peau sombre portant de fines besicles ornées d’or et d’argent leur fit signe de s’arrêter et d’ouvrir le coffre.
Les mercenaires obéirent de suite.

Un témoin du village jura sur sa famille avoir vu la tablette d’obsidienne dans le coffre et tous les villageois appelaient, "hrendi", l’homme aux besicles.
Il y eu les grandes guerres et le grand voyage.
Tout ceci semble si lointain.

La tablette fut retrouvée sur Mars, précisément sous le Palais Royal.
Elle fut retrouvée par un homme très curieux se nommant Magnus.

Les Zones de Vivances traversèrent de sombres moments car la tablette attirait les convoitises tout comme la poussière rouge est attirée par le scaphandre.
Posséder la tablette semble apporter de grands pouvoirs.

Il fut décrété par les Adeptes du Haut Commandement et en accord avec les contrôleurs orbitaux de laisser au peuple le privilège de toucher l’Artefact et de le posséder mais à l’unique condition de le mériter.

Ainsi, le tournoi du ManiBhairabayan dure 27 jours dans l’arène de Métal.
Les joueurs de balle forment des équipes afin de gagner le droit de posséder durant 27 jours cet artefact magnifique.
Au bout de 27 jours, ManiBhairabayan est remise en jeu et les ligues recommencent.

Avons nous le droit, nous les hommes d'utiliser ce bien laissé par de grands sages ?

_________________
ManiBhairabayan 126420
Revenir en haut Aller en bas
 
ManiBhairabayan
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archives Martellus :: La Rouge :: Bestiaire-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser